Alain Prost à l’Universite d’Ete du MEDEF 2009

Alain Prost en direct

L’automobile reflète bien le monde à l’extérieur, a dit Alain Prost à l’Université d’Eté 2009 du MEDEF. Il y existe une lutte des experts et ingénieurs qui se contredisent constamment, notamment sur le sujet du ‘vert’… Qui dit vrai? Selon Prost, le markéting semble freiner la direction, le bon sens, en voulant se positionner sur des niches afin de se différencier l’un de l’autre au lieu de travailler ensemble sur les vrais sujets…

Mais l’innovation est au cœur de ce débat: la recherche du nouveau et de la nouveauté. Des innovations = du progrès…? Ainsi, arrive la question, voire problème, du consumerisme. Et on retombe sur le sujet du gaspillage et les soucis écologiques. Mais il n’y a pas de moyens rationnels pour équilibrer ces choix, encore moins de classifier les biens et les maux. Le monde va vite, trop vite dit Prost (dû à la mondialisation), mais il n’y a pas de moyens de freiner ces changements. Alors, il faut savoir s’adapter…et rapidement, à ces changements.

Je dis que, si la société au sens large gagne, tout n’est pas perdu… C’est au cœur de la définition du développement durable: comment vivre bien aujourd’hui sans mettre en péril l’avenir de nos enfants? Ce sont des belles pensées, mais le moteur des actions est forcément relié à la motivation économique – à laquelle personne n’échappe. Alors, le marketing a raison de chercher son innovation, sa niche. Et Prost a raison que le monde va vite et on a besoin de nous améliorer sur l’écologie. Alors qui dit vrai?

Si cette conférence du MEDEF UE 2009 était tourné autour des enfants et la recherche des temps nouveaux, écoutons les aussi — d’ou moins, l’enfant en nous — car je suis sûr qu’ils seront capables de nous aider.

#medefue09

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *