Notetonprof – Le Monde en parle… et Luc Chatel?

J’ai lu l’article du Monde ce matin qui explique l’arrivée en France d’un nouveau site qui permet de noter son professeur. Ce nouveau site s’appelle: notetonprof.com, lancé par Campus Citizen (basé à San Francisco).  Le site (photo en-bas) annonce presque 14,000 notes déjà.  C’est le genre de site qui s’installe et se propage forcement par bouche à l’oreille, donc une fois que quelques étudiants d’une école y vont, le reste des étudiants suivront naturellement.  Hormis le dessin peu valorisant de l’étudiant en haut à droite, j’espère que l’initiative fonctionnera mieux que les pionniers note2be.

Cependant, l’article du Monde indique que, contrairement à ce que je pensais dans mon billet précédent sur ce sujet, le site note2be reste inactif et qu’il aurait été cédé à une organisation au Brésil (à Rio). Comme leur site indique, « Désormais, d’autres présideront aux destinés du site que nous avons créé. Ils le feront du Brésil avec leur propre tempérament et leurs propres ambitions. Ils le feront à l’abri de toute intervention de la loi française. » A suivre.

L'étudiant qui peut noter son professeur

C’est un sujet qui continue à attirer l’attention dans le blogosphère. Je cite quelques uns: « Unique et commun » ou Le Cafe Pédagogique.  Que dira Mr Luc Chatel?

Personnellement, je reste en faveur de ce genre de démarche.  Les bons professeurs n’ont pas peur de ce type de notation.  Mais si les étudiants peuvent se montrer honnêtes et constructifs — comme ils font de façon générale sur d’autres sites comparables dans d’autres pays — je pense que notetonprof ou note2be seront bénéfiques.  Allons-y!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *