Bharati – Un spectacle indien d’envergure à Paris

Nous avons assisté hier à « Bharati, Il était une fois l’Inde, » une joyeuse pièce musicale indienne, et une adaptation du show originalement en anglais (Bharati, The Wonder that is India). Le show, dont sa dernière séance à Paris était hier soir, a eu lieu au Palais des Congrès à la Porte Maillot à Paris, avec une capacité de 3,800 places remplies.

La pièce nous a bien plu à toute la famille. Les beaux décors et costumes, tres coloriés. 100 acteurs. Une douzaine de chants et danses. Et, une histoire d’amour autour entre un homme Indien, Siddhartha–qui revient des États-Unis (avec ses manières) pour retrouver ses racines–et une jolie femme, Bharati. Voici un extrait de la version française (real player). On a même eu droit à une version indienne de « Et si tu n’existais pas » (lien vers YouTube avec version originale de Joe Dassin).

La plus grande surprise de ce show était la capacité de faire interagir toute l’audience. Au démarrage, nous avons été incité par le Sutradhar (narrateur) à faire un « Om » en masse. Très rigolo de faire avec autant de personnes, surtout à Paris. Notre maître de cérémonie charmant nous a encouragé, pour son côté relaxant, de continuer à le faire… « Pensez-y pendant votre prochain embouteillage à Paris. » Et, pendant l’entracte, il y a eu un problème technique qui a provoqué un léger retard pour le deuxième acte: de quoi s’entraîner avec un petit « om » détendant en attendant. L’audience a été bien indulgent.

Et, pour la grande finale, nous avons fait une danse indienne participative. Étonnant de voir une audience parisienne s’y mettre. Ca me rappelle les beaux jours du Bal Moderne, le travail magique d’Oonagh Duckworth qui avait débuté ce concept au Palais de Chaillot au début des années 1990.

A l’entrée, nous étions accueilli par une jolie indienne pour nous souhaiter le bienvenu en nous remettant un bindi (le point rouge sur le front). Et puis, Kenzo a fait une opération d’échantillonnage de leur parfum Amour: Indian Holi, pour marquer la fête des couleurs et de l’amour. Bien vu, surtout que ca tombait sur le weekend du St Valentin.

Le petit bémol: L’organisation à l’entrée de l’auditorium était tout à fait mauvaise. Il y avait un embouteillage humain car il fallait passer par l’ouvreuse. Après quelques minutes, j’ai pu gagner l’allée appropriée. Juste avant de m’installer, une autre ouvreuse vient pour reprendre mon billet, en m’expliquant que j’étais à la bonne place. J’ai repris mon billet, sur quoi elle m’a dit, « merci pour le service. » Quel service me suis-je demandé?

En tout cas, non obstant ce petit désagrément, une très belle expérience qui nous a laissé tous avec le grand sourire. Ça fait du bien. J’ai appris que c’était en fait le retour de Bharati à Paris, car ils avaient fait une tournée européene l’année dernière déjà. Prochaine destination pour le show maintenant, c’est Bruxelles, ensuite un enchaînement français avec Lille, Lyon, Strasbourg et Marseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.