Le sens au travail – Guest post par @Yendial

Le sens amène à la satisfaction*

Bien sûr, Melty (jeune start-up) représenté sur le plateau au Hub Forum 2012 par Alexandre Malsch, son jeune dirigeant, est dans cette lignée : petite entreprise qui monte, ambitieuse, salaires 25% moins élevés au recrutement, travail intense à l’image de l’investissement des jeunes dirigeants.  Mais si le salarié tient bon, s’il croit au projet, il sera récompensé par une expérience extraordinaire, et finalement, un salaire en augmentation. Melty travaille aussi en open space, très à la mode à une époque, pourtant très fatiguant et bruyant.

Françoise Gri de Manpower a rappelé que la majorité des jeunes ne sont pas dans le cas Melty. La majorité des jeunes ne savent pas quoi faire, errent de CDD en CDD, et sont au total inadaptés au marché du travail, alors que certains postes à pourvoir restent sans candidat. Jeunes mal formés, déboussolés, et encore trop d’entre eux qui aspirent à devenir fonctionnaires. D’ailleurs, ils ne sont pas fans des entrepreneurs. Sur plus de 10 ans, maints sondages montrent encore un pourcentage élevé de jeunes attirés par la fonction publique (Harris Interactive 2011). La sécurité de l’emploi dans un pays où la fonction publique est si forte dépasse le sentiment noble de vouloir participer aux valeurs de la République.

On recherche au final quel sens?

*Cette série de posts par Yendi Dial est inspirée par la participation au Hub Forum 2012. Yendi travaille au Myndset Company

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *