Soldes a Paris – Service clientele?

Soldes a ParisLes soldes à Paris continuent à bras le corps.

Un billet par Minter et Yendi.

La période des soldes est un phenomène qui existe depuis bien longtemps en France. Nous constatons que cette politique tend à developper des mauvaises habitudes qui, au bout du compte, ne nous plaisent pas. On ne nie pas l’intérêt en termes de prix, quoique, avec l’euro à son niveau actuel (face au dollar), on peut encore se poser des questions. Nous citons deux expériences qui nous refroidissent et qui soulignent le malsain dans cette politique.

Service Clientele a Paris?De la part de Minter: Le premier a eu lieu dans le magasin Georges Rech, une marque fétiche pour nous. J’étais en train d’acheter un manteau pour ma femme. Le prix, malgré le rabais, était toujours d’envergure… La vendeuse était tout à fait charmante. Arrivé le moment d’encaisser, le manager s’est pointé. Et, avec un air absolument hautain, il a dit qu’il allait s’en charger et que j’avais droit exceptionnellement à un emballage. La vendeuse s’est moquée de lui devant moi en disant « Ah, quelle générosité! » Visiblement, le mot d’ordre était de ne pas s’occuper de faire des emballages durant les soldes. Les achats pendant les soldes positionnent le client dans une sous-catégorie. Déjà que le « service client » n’est pas le point fort de la France, en période de soldes, on frise le « mépris client ».

De la part de Yendi: La 2è expérience est vécue par une amie dans notre immeuble qui est allée faire les soldes à Neuilly. En trouvant une série d’objets et jouets pour les enfants, la vendeuse lui a refusé les sacs-cadeaux pourtant en vue sur une table, sous le prétexte qu’ils étaient réservés pour « les clients. » Elle voulait dire les « vrais » clients, hors soldes.

Nous voulons dire que les soldes doivent servir pour alimenter le business et, ainsi, amener des nouveaux clients aux magasins. Les soldes peuvent être une manière de récompenser des clients fidèles et surtout pour recruter une nouvelle clientèle. Ainsi, on devrait retrouver un service clientèle en état de veille, pas éteint.

Mais, si l’optique est que le client qui vient faire les soldes ne peut pas être, à l’avenir, un « vrai » client, je mets en cause le système de soldes « forcées » ou restreintes périodiques.

D’autres qui bloggent sur les Soldes à Paris:
Le Blog de la Mechante – le plan d’attaque!
Thomas Mimra – 5 parcours à Paris
Magasins Paris – Shopping pour les Parisiens

3 réflexions sur « Soldes a Paris – Service clientele? »

  1. Cela me pousse à penser (voir conclure) plusieurs choses :
    – les soldes sont un stress trop fort pour les commerçants. Ils ont la pression, les enjeux sont forts en terme de CA, et la foule de clients (dont des occasionnels) va débouler et tout déstabiliser
    – les soldes privées, qui précèdent les soldes grand public, sont plus calmes et permettent d’avoir le contact et le service qu’on attend
    – la montée d’internet durant les soldes cette année (plus de CA sur le web dans les premiers jours que dans les magasins) prouve qu’on est nombreux a trouver pénible cette ambiance

    Et puis certains commerçants auraient besoin d’accompagnement, voir de formation, en management de la relation client. Certains ont perdu le sens profond de leur profession.

  2. Ping : Pierre-Emmanuel Boiton, Sophie Paris Digital Brand Manager – Interview | Baladodiffusion.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *