Dialogues Equation 2008 sur l’Envionnement Durable

Dialogues EQUATION de GabrielliNathalie Kosciusko-Morizet (j’abrègerai à NKM) est décidément une ministre d’exception. Rarement ai-je vu une personne si rapide, si précise et à la fois si décontractée et agréable à écouter, tout en ayant un bon sens d’humour. La Ministre d’Ecologie a présenté hier lors d’un colloque très interactif, Dialogues EQUATION, organisé par la société Companieros (fondée par Antoine de Gabrielli) et qui a eu lieu hier (le 19 mars) à la Sorbonne Paris 1 Panthéon-Sorbonne.

Le thème du colloque 2008: « Réussir demain? Ce que change le développement durable. » Démarrant à Paris, le colloque poursuivra avec des sessions dans trois autres villes en France (Lille, Lyon, Nantes). Ce colloque a été sponsorisé aussi par Le Monde, avec une parution spéciale ici.

Quelques points lors de son intervention — ou plus aptement appelé un dialogue avec la salle (d’environs 400 personnes, plutôt étudiants):

– Avec un démarrage bien motivant, NKM a commencé par dire que les étudiants d’aujourd’hui avaient la chance d’entrer dans le monde du travail dans un moment historique où les choses bougent tellement – notamment avec ce changement de dispositif écologique.

– NKM a remarqué le grand succès du Grenelle de l’Environnement pour son coté libre-choix des participants dans les forums et la pression de ne pas être celui (ou celle) qui ne participe pas activement… Elle a parlé de l’impact possible lors du passage à la Présidence de l’Union Européenne pour la France à partir du 1er juillet 2008. Elle a évoqué la possibilité que d’autres pays européens reproduiseraient un Grenelle semblable chez eux.

– L’erreur du Protocole de Kyōto était, selon elle, de donner aux pays avancés au niveau écologie (e.g. les pays Scandinaves…) des exigences élévés vis-à-vis les effets de serre, sans en donner aux pays moins avancés dans l’écologie mais qui, eux, sont particulièrement concernés par le rechauffement climatique (Afrique, Brasil…).

– A la question pourquoi le nouveau regroupement — sous le Ministre de l’Etat Mr Jean-Louis Borloo – n’ait pas rajouté le Ministre de l’Agriculture, NKM a répliqué avec de l’esprit qu’ils avaient aussi entrepris l’idée expansionniste de rapatrier les Ministères des Finances et la Santé… Enfin, le Développement Durable touche à tout. Ils se sont limités au regroupement actuel (i.e. les ministères de l’Environnement, Ecologie, l’Energie, et l’Aménagement du Territoire). smile

– Au Ministère de l’Ecologie, la Ministre a pu faire quelques changements. Notamment, elle a choisi le Peugeot 308 versus le standard pour les Ministres (le 407) en raison de la plus faible émission de CO2 (120g par km, soit 60g moins que le 407). Elle s’est assuré que les produits d’entretien au Ministère soient normés NF (en particulier parce que plus sain pour ceux qui les utilisaient). Aussi, elle a fait ajouter au menu du restaurant des choix Bio, ainsi que des vins Bio (« ce n’est pas si mal, surtout si on connaît toutes les saloperies qu’il y a dans le vin normal. ») De toute façon, un bon vin est généralement, d’office, plus bio selon l’oenophile and bon viveur, Nick Passmore. Apparement, l’offre bio prend le dessus maintenant. Alors, le Ministère mène par exemple et, comme elle a tout justement dit, il ne s’agit pas d’être intégral dans son approche, mais de le faire en adéquation avec son esprit, et son hygiène au quotidien.

– A se rappeler : à ne pas l’appeler le Khmer Vert, comme a suggéré un participant. (See Open Democracy Blog for a little insight into the denomination). NKM n’a pas apprécié la référence – à juste titre.

J’ajouterais que Mme la Ministre était habillée d’une façon élégante mais décontractée. Sans maquillage évident, son discours droit, et son sens d’humour, yeux rapides et sourire authentique m’ont séduit. Mme Kosciusko-Morizet, gauchère, notait le nom de celui qui posait la question pour pouvoir ensuite l’appelait par nom. Nice touch. Enfin, je note que son nom, Nathalie Geneviève Marie Kosciusko-Morizet, est bien plus compliqué que son style… parfois, les opposés s’attirent.

La fin de la journée était clôturée par Pierre Rabhi, grand philosophe, écrivain et originaire du Sahara, avec une intervention sur le Dialogue Intérieur.

En tout cas, bravo à tout ceux qui ont organisé (kudos Antoine) et/ou aidé dans l’organisation de ce colloque intéractif Dialogues Equation, divers et complet à la fois.

Et pour la carrière politique de Mme Kosciusko-Morizet, je m’attends à entendre parler d’elle plus à l’avenir.

MIS A JOUR le 21 mars: Une vidéo excerpt sur le site Dialogues EQUATION de NKM. Sur la question du nucléaire en France.

—–

Ceux qui ont ecrit sur le colloque déjà:
Agro Paris Tech
Studyrama
Cap Campus