MDF38: Benjamin Seguillon, DG Digital MyMedia Agence Media

benjamin seguillon

MyMedia Digital

My Media: Agence Média pour le offline, online et mobile…

Entretien avec Benjamin Seguillon, directeur général en charge du digital pour My Media, une agence média fondée en 2005.  Selon leur site, My Media a « un volume d’achat d’espace brut {sic} prévisionnel de 420 millions d’euros en 2010 et un portefeuille de plus de 100 marques issues de tous secteurs. »  Parmi ces clients sont Google, MTV, the Phone House, Système U, Paramount, Century 21, Asus, Clarins et Cartier.  Avec une approche plurimedia intégrée, MyMedia offre un service « blended » entre les médias classiques et les nouvelles médias.

Benjamin est un homme avec une belle histoire dans le net (fondateur d’Aquarelle.com).  Dans cet entretien, nous avons discuté de l’approche distincte de My Media, et sur les enjeux et les freins pour les marques de construire leur programme de communication sur les canaux traditionnels et sur l’internet.  Benjamin nous parle de quels sont les clés de succès et comment aborder le fameux retour sur investissement.

Lire la suite

MDF37: Entretien avec Cyrille Cordelle de Y-Proximite, Agence Web

Site web clé en main à prix abordable

y proximiteJ’ai rencontré Cyrille Cordelle lors d’un projet d’analyse sémantique du web (avec Hotgrinds) et puis le suivais pendant le start-up de l’agence web Ylly et, ensuite avec Y-Proximité. Cette dernière propose aux petites entreprises et franchiseurs la possibilité de créer son propre site web de façon efficace et économe (39E HT par mois). Selon leur site, l’agence s’adresse particulièrement « aux entreprises organisées en réseau de points de vente et aux réseaux de revendeurs, » permettant ainsi aux fournisseurs de gagner en fidelité.  C’est une solution qui est rendue spécifique au secteur, ce qui amène une vraie valeur ajoutée par rapport à la plupart des autres solutions « clés en main. »  Les secteurs où ils proposent déjà une solution comprennent les vétérinaires, les fleuristes, les carreleurs et les salons de coiffure.  Ils travaillent en partenariat avec Ikosoft (fournisseur de logiciel pour le salon et spa) dans le marché de la coiffure — un secteur que je connais, bien entendu, grâce à mes années chez L’Oréal.  La solution pour les coiffeurs a beaucoup d’intérêt à mon avis car elle permet aux coiffeurs de proposer la prise de rendez-vous en ligne, quelque chose qui est très répandue outre-Atlantique mais que les salons sont peu à offrir ici en France.

 

Lire la suite