Cartographie des Outils Medias Sociaux – lancement aux Assises Innovation Napoleon

Comment s’y retrouver parmi tous ces outils?

Avec plus de 650,000 outils et applications disponible aujourd’hui juste pour travailler avec les deux réseaux sociaux Twitter et Facebook, c’est parfois difficile de savoir comment s’y retrouver.  Ainsi, j’ai créé une cartographie des outils medias sociaux que j’ai lancée lors des Assises des Medias Sociaux à l’Innovation Napoléon (Hotel Napoleon dans le 17e) cette semaine.  Il y avait une bonne foule sur place, et la conférence est arrivée au 2è rang dans le twittosphère français (#innonapo).

Voici la presentation sur slideshare:

Vous êtes le bienvenus de downloader et partager (droits CC).  N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires, pour que je l’améliore en continu!

Community Management: Les Enseignements du Grateful Dead

Le Community Manager – Comment être centré sur le client

J’ai été invité à livrer le discours d’ouverture d’une belle soirée à l’Hôtel Napoléon (Paris 17e), autour du thématique: Community Manager: Qui es-tu? J’étais dans d’excellente compagnie dans cette soirée, avec Myriam Laouffir (France Televisions), Damien Douani (FaDa Social Agency), Lionel Fumado (Orange), Jean-Yves Lemesle (Doctissimo), Maxime Guedj (fondateur de la page Je ne peux pas vivre sans musique avec plus de 1.5 millions de fans), André Dan (Challengy) et Matthieu Chéreau (auteur).

Voici la vidéo de mon discours (12 minutes).

P1 – Minter DIAL – « Community Management, des enseignements d’un groupe de musique », Innovation au Napoléon from Marc Kawam on Vimeo.


Aussi, la présentation sur SlideShare si vous souhaitez le visionner ou downloader.

Enfin, voici un lien vers les autres vidéos de la soirée.

L’innovation gagnante au Napoleon

Bravo et merci à l’équipe Innovation à l’Hôtel Napoléon (avenue Friedland, Paris 17è) pour une superbe brochette d’entreprises innovantes, un vrai plaisir de voir 2 garçons (25 ans) et une fille (28 ans), et un homme jeune de cœur car start-up aussi.

Plusieurs journalistes ont choisi une jeune pousse qu’ils trouvent particulièrement intéressante. Ces start-ups ont présenté leur travail innovant avec clarté et précision.

Le panel des journalistes : Jean-Christophe Féraud (Les Echos), Philippe Leroy (ZDNet), Richard Menneveux (FrenchWeb), et Thierry Noisette.

Les start-ups sélectionnés pour cette soirée Innovation Napoléon : Owni.fr, Melty.frLeetchi.com,  Data Publica.

Owni - un régal

Owni - un régal

En deux mots, Owni.fr, c’est combiner les talents des tech, design web, et journalisme, allez voir, un régal.

Melty.fr un magazine en ligne pour les « jeunes’, avec un système pour traquer les envies du cœur de cible (que lire, quand, comment), donc un logiciel qui maximise l’exposition des lecteurs à la pub.

Leetchi.com: une jeune femme qui a eu le courage de lancer en France un service de collecte et de gestion de fonds pour faire un cadeau en commun, organiser un événement, gérer une co-location, etc. « Les bons comptes font les bons amis. »

Data Publica réunit des données publiques dans des endroits divers et les met à disposition pour tous. Bien vu!

On ne perd pas son temps à découvrir ces talents.

Education Digitale – L’Internet s’apprend en le vivant, pas en lisant un livre

Doubts and reservations

Doutes et réservations

Si Facebook a acquis 20 millions d’utilisateurs en France, il y reste certaines (voire beaucoup de) personnes qui sont des utilisateurs récalcitrants, qui se méfient de cette plateforme et qui, de toute évidence, y sont en reculant. Mais, comme le dirait Joël de Rosnay, la France y va avec du recul, non pas avec du retard.  A mon tour, un peu de recul sur cette question :  dans le cadre de l’entreprise, plus on attend pour se lancer, plus on se pénalise.

J’ai participé mercredi à la toute dernière conférence Innovation Napoléon, organisée par Marc Kawam et Thierry Noisette, où on a discuté des réseaux sociaux, sous le titre « Les Réseaux (a)Sociaux. » Il y avait deux sujets qui m’ont interpelés lors de cette conférence : (a) le besoin d’apprentissage permanent des usages de l’internet; et (b) la nécessité de passer de l’idée à l’acte.

Sur le premier point, nous sommes tous en train d’apprendre comment « faire » Facebook et Twitter…  C ‘est un travail évolutif.  Les utilisateurs doivent se former pour mieux cerner les fonctions, les paramétrages (qui changent régulièrement) et les codes d’usage, d’établir un ton et d’assurer une bonne présence en ligne ; en court, de soigner son eRéputation.  Sur le deuxième point (passer de l’idée à l’acte), il était soulevé — on peut le dire, avec véhémence — la légitimité des intervenants de parler sur le sujet des réseaux sociaux sans être en train de « walk the talk, » c’est à dire, de pratiquer au lieu juste d’en parler.  Autrement dit, la pratique c’est l’acte.  Bien entendu, nous étions dans le cadre d’une conférence qui s’apprête plutôt à la discussion et non pas aux actions, mais ça me fait penser au nombre de personnes — dans les agences de publicité, par exemple — qui donnent des conseils sur le digital et créent des campagnes pour leurs clients, sans utiliser ou en faire pour eux-mêmes.  Lorsque vous évaluez votre agence, n’est-il pas important de valider leur compétence, en vérifiant leur propre stratégie digitale? Continuer la lecture