Lacher prise, arrêter de tout contrôler – Mot d’ordre pour le management 2.0

Le management 2.0 – un bel exemple en beauté

Voilà une accroche qui est apparu ce mois sur une magazine de beauté et qui pourrait aussi figurer à la une d’une magazine de management:

« Arrêter de vouloir tout contrôler.  Émotions, relations, corps…  Évaluez votre besoin de contrôle et apprenez à lâcher prise« 

Lacher prise - conseil au management

Un slogan pour le management de demain!

Comment est une toute autre question.   Mais commençons par pourquoi?  J’ai deux raisons clés.  Si vous en avez d’autres, n’hésitez pas à nous faire savoir!

1. Les personnes dans l’entreprise sont, en effet, la ressource la plus importante.  Surtout maintenant avec la recherche des clients pour des expériences uniques et un service à la clientèle impeccable, cette expérience et ce service passeront par les employés.  Une société qui se dit « centrée sur le client » doit savoir lâcher prise pour permettre l’employé de livrer le service attendu par le client.  Comme Brian Solis a dit, le 5è « p » (au delà des 4 p’s du marketing traditionnel), c’est la personne (i.e. l’employé) et c’est elle qui est le moyen moteur le plus dynamique et puissant.

2. Les employés veulent s’épanouir et la peur et le contrôle ne sont pas des mécanismes (dans le style de management) qui favorisent l’épanouissement.  De plus en plus, le employés vont comprendre et agir car la vie est trop courte pour perdre son temps dans un environnement de peur et de censure.  Vivre en liberté de s’exprimer (ses opinions comme ses émotions) est très libératrice et, avec un certain encadrement, bien entendu, amènera un environnement propice d’esprit de collaboration, innovation et bonheur!

Parfois, les couvertures de magazines peuvent faire bonne lecture, non?

Pierre-Emmanuel Boiton, Sophie Paris Digital Brand Manager – Interview

Sophie, Paris : Un beau cas de succès dans le digital marketing

Pierre-Emmanuel Boiton est responsable du digital marketing pour Sophie, Paris, une marque et enseigne de mode, basée à Jakarta, Indonésie, avec 300 « business centers » (points de vente) et un chiffre d’affaires autour de $100 million.  Sophie Paris vend les vêtements et accessoires tendance, et des produits cosmétiques et soins de peau.

Avec Pierre-Emmanuel, on discute de pourquoi Sophie Paris ne s’est pas encore lancé sur le e-Commerce; leur stratégie Facebook (plus de 100,000 fans sur leur page officielle), et de la politique de diversité au sein de Sophie, Paris.  Pierre-Emmanuel nous parle également de leur mis-en-place d’un Community Manager et de la manière de mesurer le ROI (retour sur investissement).  C’est un très joli exemple de « se lancer, tester, corriger, et réussir… »

Lire la suite

Entretien avec Frédéric Bourguet, Bamboo & Bees – le droit, l’innovation et l’Internet

Le droit et l’immatériel: Comment protéger la propriété intellectuelle sur l’internet

Voici un entretien avec Frédéric Bourguet, co-fondateur avec Marc Lipskier d’un cabinet d’avocats, Bamboo & Bees, créé en 2009.  Ce nouveau cabinet se présente aveec un slogan « we democratize business law » (nous rendons accessible le droit des affaires) et donne une toute autre impression d’un cabinet de d’avocats.  Les bureaux sont en open space.  Pas de grande entrée boisée et feutrée.  En plus, ils sont très disponible et visible sur le web avec un blog, page Facebook, compte Twitter, etc. (voir ci-dessous pour les liens).

Dans cet entretien, nous avons discuté des évolutions en matière de la propriété intellectuelle (IP) par rapport aux nouvelles technologies et de l’internet, et de comment se protéger au mieux ses innovations.  Une des zones en pleine mutation est la protection des bases de données commerciales — à noter en particulier la distinction entre un site qui récolte [passivement] des données et un site qui investit matériellement pour constituer sa base.  Alors que le sujet de droit nous rend souvent neutre au mieux, Frédéric et son cabinet offre une approche fraiche et accessible.  Et, dans un monde qui bouge beaucoup, la protection juridique prend une place importante.  A écouter et mettre vos commentaires ci-dessous!

Lire la suite

Le Télétravail en France – Une vraie opportunité à saisir

Le télétravail très en retard en France.

Télétravail - la technologie rend le travail à distance pratique

Avant d’embarquer sur le sujet du télétravail en France, il faudrait définir ce que c’est.  En m’appuyant sur la définition de l’Accord-Cadre Européen du 16 juillet 2002, le télétravail est le travail qui se fait à distance du bureau grâce aux technologies, principalement à la maison ou dans un local qui est plus pratique par rapport au domicile (par exemple: un centre de télétravail), et cela de façon régulière.   Ce travail doit s’accomplir pendant les horaires habituels du travail et peut être soit un travail spécifique, ou à temps partiel, mais jamais celui ramené ponctuellement ou même chroniquement à la maison.

Le télétravail – un réel intérêt stratégique

A mon avis, le télétravail porte un intérêt absolument stratégique pour les entreprises.  L’intérêt semble gagnant-gagnant pour tous, avec des avantages économiques (gain de productivité, souplesse d’organisation…), ergonomiques (qualité de vie pour le salarié, éviter les temps de transport et les bouchons) et donc écologiques. Quand on entend tous les malheurs et le mal-être des salariés d’entreprise, il semblerait critique de trouver des solutions.  Un dispositif de télétravail devrait à mon sens en faire partie (parmi d’autres actions, bien entendu). Lire la suite