Pourquoi les marques doivent investir les réseaux sociaux ?

Les marques se mettent aux réseaux / médias sociaux à des vitesses différentes selon le Social Network - Myndset Digital Marketing Strategiebusiness, la géographie et la culture.  Pourquoi devraient-elles y aller?  Elles ont, selon moi, 7 raisons :

  1. Renforcer l’image, la connaissance et la reconnaissance de la marque ;
  2. Bâtir une eRéputation, cela inclut de monter en puissance dans les moteurs de recherche ;
  3. Créer des communautés notamment dans le B-to-B (concessionnaires d’automobile, par exemple) ;
  4. Elargir ses actions de relations publiques ;
  5. Renforcer son écoute et ses services à la clientèle (spécialement dans le B-to-C, i.e. les marques de grande consommation) ;
  6. Disposer d’un canal de vente directe privilégié (e.g. DellOutlet);
  7. Capitaliser sur la créativité et la participation des intemautes (crowdsourcing) pour la recherche et développement {par exemple, pour des idées de nouveaux produits ou l’amélioration de produits existants).

Charge à la marque de comprendre les axes qu’elle veut ou doit privilégier.  Est-ce que vous avez d’autres objectifs en tête pour la marque ?

Quelle est la valeur d’un fan Facebook ? {Infographie}

J’ai créé cette infographie avec Yael Rozencwajg (de l’Agence Yopps) pour tenter de définir la valeur d’un fan sur Facebook.  C’est une question posée par beaucoup de chefs de produits marketing, pour ne pas parler des dirigeants.

En résumé: il n’y a pas moyen d’évaluer la valeur unique sur un fan. La réponse en réalité dépend de plusieurs critères.  Non seulement certains fans « valent » plus que d’autres, mais la façon dont vous construisez l’engagement sur ​​votre page rend la valeur d’un fan plus ou moins puissante. Bien que cette infographie soit dirigée vers Facebook, le concept est aussi valable pour toute stratégie de médias sociaux et les autres plateformes de médias sociaux (Twitter, Google + …).

En fin de compte, la valeur de votre base de fans dépend de combien vous vous souciez vraiment de vos clients.

Quelle est la valeur d'un fan Facebook? par Minter Dial et Yael Rozencwajg

Cette infographie, « What is the value of Facebook Fan? »a été édité en anglais ici.  Elle est disponible en haute définition en français sur SlideShare ici.  Et si vous avez des commentaires, n’hésitez pas!

9 et demie raisons pour ne pas aller sur les réseaux sociaux

Tout le monde en parle! Alors pourquoi ne pas plonger dans le marketing digital ?  Autant il y a tout ce battage autour des entreprises qui se ruent d’entrer dans les médias sociaux, autant une grande majorité des entreprises ne l’ont pas toujours fait l’étape – et c’est parfaitement normal si l’on considère que la majorité des entreprises [si on pensent aux toutes petites] n’ont pas encore un site internet.

Ont les entreprises raison de ne pas entrer dans les médias sociaux? Dans la mesure où le manque d’une présence des médias sociaux est encore un choix déterminé, il y a en effet beaucoup de bonnes raisons de ne pas entrer officiellement dans les médias sociaux. Certaines des raisons sont une question de timing, certaines sont d’ordre philosophique et d’autres encore sont en fonction du secteur d’activité et des objectifs.

9 1 / 2 RAISONS POUR ÉVITER LES MÉDIAS SOCIAUX

  1. Votre produit est illégal ou éthiquement discutable.
  2. Vos clients ne sont pas présents ou actifs.
  3. Votre produit est hyper niche.
  4. Votre entreprise est trop axée sur les produits – et n’est pas suffisamment centrée sur le client.
  5. Votre service à la clientèle est terrible.
  6. La culture interne de l’entreprise est rigide, trop peureuse, anti-prise de risque.
  7. Votre entreprise n’a pas de site internet.
  8. Si votre objectif singulier est de générer des fans, followers ou qui cliquent sur le bouton « j’aime ».
  9. Si votre horizon est d’une courte durée …

LE DERNIER 1 / 2

Votre produit (ou service) n’est pas au niveau.

A l’occasion de la conférence des Assises des Medias Sociaux à l’Innovation Napoleon (Hotel Napoleon), organisée par Marc Kawam et Damien Douani, j’ai livre ce même discours. Voici la vidéo.

Etes vous pour ou contre Klout: Une réelle mesure de votre activité influente?

Débat Klout aux Assises des Medias Sociaux

J’ai été invité à participer dans mon premier débat officiel depuis l’école lors des deuxième Assises des Medias Sociaux à l’Hotel Napoleon au début du mois de décembre. Animé par l’ami Damien Douani, ce débat était autour de la question:

Etes-vous pour ou contre Klout, l’indice d’influence?

Dans le camp des Pour Klout, il y avait l’éloquent Genaro Bardy (« Naro Minded« ) et Guillaume Simon, co-fondateur de TigerLilly.  En opposition à Klout, j’étais habillement accompagné par Cyrille Chaudoit qui est le PDG et co-fondateur de Scanblog et qui avait déjà écrit ouvertement contre Klout.  Fort de notre expérience gagnante, Cyrille et moi avons conclu tout récemment un entretien podcast ensemble.

Qu’avez-vous pensé du format de débat?

Pour ma part, j’ai pris un plaisir d’y participer.  Le format était bien respecté par tous, et j’en remercie Damien et mes collègues de la tribune.  J’ai trouvé la conversation constructive et bien équilibrée.  Mais, c’est vrai qu’au fond, je suis d’accord avec Emmanuel Vivier et Genaro: à défaut de trouver mieux, on devra rester avec Klout.   La preuve en est: j’ai toujours mon abonnement chez Klout.  Cependant, je pense que ça vaudrait la peine de maintenir la pression sur Klout et, par ailleurs, de s’inscrire (au moins garder l’oeil dessus) aux concurrents de Klout, à savoir Peer Index et Empire Avenue.  Entre autres choses, Peer Index permet des recherches sur les individus et thématiques plus poussées et précises que sur Klout.  Cela a des avantages, par exemple, pour les équipes de digital marketing qui recherchent des personnes influentes sur des sujets et des géographies spécifiques.

9.5 raisons pour ne pas investir les médias sociaux

Le web social n’est pas pour tout le monde

J’ai été invité à livrer un discours aux Assises des Médias Sociaux (Innovation Napoleon) pour parler de faut-il (ou pas) investir les médias sociaux.  Bien entendu, la salle et les intervenants étaient pour la plus grande majorité des apôtres du web 2.0, familiers avec les termes tels que social commerce, géoloc et xml.

Dans ces conditions, j’ai décidé de lancer un discours à contre pied.  Il ne s’agissait pas de rassurer quelques entreprises qui ne sont pas encore aller sur le web, mais de mettre en garde ce qui ne devraient pas y aller ou y être (dans la manière qu’elles le font actuellement).

Voici ma présentation en vidéo:

Le lien vers la vidéo sur ma chaîne Youtube.

La politique s’ouvre à Twitter (sur le mobile)!

SO-MO: La politique se rue sur Twitter

Hollande, NKM sur Twitter, par Minter Dialogue

So-Mo: Twitter et le Mobile

Cette page, parue en Direct Matin la semaine dernière, m’a interpellée pour deux raisons:

1. je suis persuadé que les élections présidentielles en 2012 vont amener la France à se mettre plus massivement sur Twitter

2. la série de 3 photos font preuve que le mobile « smart » est l’outil indispensable.

En plus, nous avons l’arrivée de FREE sur le marché du mobile qui risquent de bousculer et d’aider à démocratiser le téléphone portable en France.  Alors qu’on parle beaucoup du triangle d’or So-Lo-Mo (social-local-mobile) et que les services comme Google Places, Foursquare, DisMoiOu, ou encore Facebook places continuent à se propager, je pense que l’ordre de cortège sera plutôt SO-MO…LO… Les entreprises (pour la plupart) et les marketers qui y travaillent doivent ainsi préparer en ordre de priorité au social, à l’interface mobile et puis se charger de l’interactivité local.  Peut-être l’année 2012 sera alors l’année de Twitter (grâce aux élections) et du mobile (en partie grâce à Free)?

Non obstant, tout le SO-MO-LO ne peut remplacer un bon produit, au bon endroit, à la bonne heure et avec le bon sourire IRL.

Pour voir l’article Direct Matin en pdf: Direct Matin sur twitter = avec Minter Dialogue

Cartographie des Outils Medias Sociaux – lancement aux Assises Innovation Napoleon

Comment s’y retrouver parmi tous ces outils?

Avec plus de 650,000 outils et applications disponible aujourd’hui juste pour travailler avec les deux réseaux sociaux Twitter et Facebook, c’est parfois difficile de savoir comment s’y retrouver.  Ainsi, j’ai créé une cartographie des outils medias sociaux que j’ai lancée lors des Assises des Medias Sociaux à l’Innovation Napoléon (Hotel Napoleon dans le 17e) cette semaine.  Il y avait une bonne foule sur place, et la conférence est arrivée au 2è rang dans le twittosphère français (#innonapo).

Voici la presentation sur slideshare:

Vous êtes le bienvenus de downloader et partager (droits CC).  N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires, pour que je l’améliore en continu!

L’évolution du marketing [numérique]

Vers un marketing qui doit placer le client au centre

Target : Client as Center

Ajuster vos priorités sur la juste cible : le Client

Malgré le fait que les consommateurs restent extrêmement sceptiques quant aux marketers et aux messages marketing, il n’y a aucun doute que le marketing garde un rôle central dans création de valeur pour la marque. Mais, dans ce monde en turbulence les marketers vont avoir besoin de s’adapter au nouvel environnement, et à cesser de travailler avec certaines habitudes « ancrées » et à commencer à adopter une nouvelle mentalité.

Il ne s’agit pas que des media sociaux.  Pour autant que je suis un fan dévoué du marketing digital, il est probable que le terme lui-même, « le marketing numérique » — comme beaucoup d’autres termes connexes, tout comme les « médias sociaux » — va s’estomper progressivement. L’art du marketing va évoluer, regroupant dans une notion parapluie le marketing social, numérique et mobile. La différence sera dans l’état d’esprit: une attitude et des actions qui placent le client au centre de l’entreprise, bien au delà de la théorie.

Continuer la lecture

Community Management: Les Enseignements du Grateful Dead

Le Community Manager – Comment être centré sur le client

J’ai été invité à livrer le discours d’ouverture d’une belle soirée à l’Hôtel Napoléon (Paris 17e), autour du thématique: Community Manager: Qui es-tu? J’étais dans d’excellente compagnie dans cette soirée, avec Myriam Laouffir (France Televisions), Damien Douani (FaDa Social Agency), Lionel Fumado (Orange), Jean-Yves Lemesle (Doctissimo), Maxime Guedj (fondateur de la page Je ne peux pas vivre sans musique avec plus de 1.5 millions de fans), André Dan (Challengy) et Matthieu Chéreau (auteur).

Voici la vidéo de mon discours (12 minutes).

P1 – Minter DIAL – « Community Management, des enseignements d’un groupe de musique », Innovation au Napoléon from Marc Kawam on Vimeo.


Aussi, la présentation sur SlideShare si vous souhaitez le visionner ou downloader.

Enfin, voici un lien vers les autres vidéos de la soirée.