Le Digital — Il Faut Etre Acteur Pour Transformer Votre Organisation

victime du digitalIl est facile de devenir victime du digital – l’avalanche des nouvelles technologies, applications et dispositifs numériques peuvent nous dépasser rapidement. Il est ainsi essentiel de devenir acteur et être digital pour mieux les apprivoiser et trouver son bonheur.

Être acteur du digital se cultive quotidiennement. Beaucoup de personnes sont submergées par le nombre de communications à suivre, sur les applications, plateformes et équipements divers à notre disposition. Ne pas suivre ses communications pourrait avoir des conséquences néfastes pour le business, pour ne pas oublier la famille – et pour sa propre santé. Pour arriver à les maîtriser, il est question d’expérimenter constamment, de tester les applications, quitte à se faire cobaye parfois. C’est le dispositif d’un apprenant en continu. On y trébuchera certainement. Ce n’est pas pour rien que l’échec rime avec high-tech. Mais on y gagnera à la longue.

Et vous? Vous aimez être acteur digital ?

Adobe Summit 2015 : Entre techno et « human API »

En avril, j’ai été invité de parler au Adobe Summit EMEA 2015 à Londres. Ma présentation de 20 minutes, intitulée, New Trends for 2015 (en anglais), est disponible ici. Cette présentation est basée sur le travail de l’Observatoire Netexplo, avec lequel je suis associé et pour lequel je m’occupe des partenaires medias internationaux.

A cette occasion, j’ai été interviewé par Marion Moreau de FrenchWeb (maintenant chez Sigfox), où j’ai parlé des tendances dans le contexte du Adobe Summit et, ce que mon ami, Brian Solis (Altimeter), appelle le human API. Les thématiques fortes de cette conférence étaient : le mobile, le contenu et la brand expérience. Dans cette émission sur FrenchWeb y figure également Pierre Casanova (DG d’Adobe France).

Ma partie commence à 5″31.


Adobe Summit: entre techno et Human API par frenchweb

Entretien avec Laurent Maruani, Professeur à HEC, sur l’apprentissage du digital (MDF89)

Minter Dialogue #89 —

laurent maruaniCet entretien est avec Laurent Maruani, professeur emeritus à HEC à Paris, où il est responsable de programmes spécifiques d’entreprises, et enseigne des cours spécialisés, tels que le Marketing Stratégique et le Management du Talent. Professeur Maruani enseigne en France à l’Ecole Polytechnique ainsi qu’à l’étranger, aux EU (UCLA), en Russie, au Liban et au Vietnam. Membre du UNESCO Netexplo Advisory Board, Professeur Maruani, participe également à l’observatoire de Netexplo. Professeur Maruani nos livre, dans cet entretien, des perles sur le sujet du digital, la transformation en entreprise et le rôle du leader dans cette transformation. Un entretien passionnant.

Et, si vous avez aimé cet entretien, merci de prendre quelques instants pour le noter sur iTunes! Bien entendu, vous pouvez vous abonner au podcast ici par iTunes.

Lire la suite

MDF81: Sebastien Rousseaux, CareSquare laureat au Netexplo 2013

Minter Dialogue #81 – reportage Netexplo 2013

Sebastien Rousseaux, CareSquare, The Myndset Digital Marketing & Brand Strategynetexplo award, The Myndset Digital Marketing and Brand StrategyCet entretien est avec Sébastien Rousseaux, co-fondateur et DG de CareSquare, un des lauréats top 10 de Netexplo 2013. Dans le cadre de cet observatoire de nouvelles technologies chez Netexplo, nous avons pu observer cette année plusieurs initiatives autour de ce concept dit « eHealth » ou eSanté. Le Compagnon Digital de CareSquare, issue de la Belgique, en fait partie. C’est un concept qui allie l’utile avec le social, fait exprès pour les ainés.

Vous pouvez vous abonner au podcast Minter Dialogue ici par iTunes.

 


Lire la suite

Interview avec Jérôme Serre, fondateur d’ExploLab, Incubateur pour l’Innovation, l’Internet & le Mobile

Jérôme Serre est un bon ami de mes jours chez L’Oréal.  Il a plus de 15 ans d’expérience dans le pilotage de projets innovants et la création d’entreprise.   Un « serial entrepreneur, » il a créé plusieurs entreprises avant de créer, avec Daniel Jasmin, le cabinet de conseil en stratégie et innovation, ExploLab en 2007.

EduPad, le projet dont a parlé Jérôme, qui permet à des enseignants et des éditeurs de publier simplement et sans développement des applications éducatives sur les principaux app stores (e.g. iTunes).  Les premières applications disponibles pour iPad s’adressent aux enfants en CM2 et couvrent les programmes officels de mathématiques et de Français.  L’application s’appelle iTooch.  Il existe des versions d’évaluation gratuites (« lite ») et des version complètes à 6 euros ($8 aux Etats-Unis pour la version américaine).    Voici iTooch Maths pour CM2 sur iTunes.  Les applications eduPad ont été selectionnées par la Corrèze, qui est le premier département à avoir équipé tous les élèves entrant en 6ème avec des tablettes iPad.

GAGNEZ UNE APPLI: UNE OFFRE POUR VOUS

L’offre de Jérôme pour les auditeurs:  10 applications de eduPad.  Il suffit de soumettre votre intérêt pour l’application sur ce blog et Jérôme vous reviendra pour vous donner le code d’accès gratuit.  Les consignes (i.e. le texte qui vient généralement écrit en très petit): L’offre sera pour les 10 premières personnes qui publient un commentaire que Jérôme jugera apte (premiers arrivés, premiers servis).  Limite d’une application par personne.  Date limite: lundi, le 28 février, 2011!

Lire la suite

Entretien avec Frédéric Bourguet, Bamboo & Bees – le droit, l’innovation et l’Internet

Le droit et l’immatériel: Comment protéger la propriété intellectuelle sur l’internet

Voici un entretien avec Frédéric Bourguet, co-fondateur avec Marc Lipskier d’un cabinet d’avocats, Bamboo & Bees, créé en 2009.  Ce nouveau cabinet se présente aveec un slogan « we democratize business law » (nous rendons accessible le droit des affaires) et donne une toute autre impression d’un cabinet de d’avocats.  Les bureaux sont en open space.  Pas de grande entrée boisée et feutrée.  En plus, ils sont très disponible et visible sur le web avec un blog, page Facebook, compte Twitter, etc. (voir ci-dessous pour les liens).

Dans cet entretien, nous avons discuté des évolutions en matière de la propriété intellectuelle (IP) par rapport aux nouvelles technologies et de l’internet, et de comment se protéger au mieux ses innovations.  Une des zones en pleine mutation est la protection des bases de données commerciales — à noter en particulier la distinction entre un site qui récolte [passivement] des données et un site qui investit matériellement pour constituer sa base.  Alors que le sujet de droit nous rend souvent neutre au mieux, Frédéric et son cabinet offre une approche fraiche et accessible.  Et, dans un monde qui bouge beaucoup, la protection juridique prend une place importante.  A écouter et mettre vos commentaires ci-dessous!

Lire la suite

Entretien Michel Ktitareff – Correspondant Des Echos – Silicon Valley

Michel Ktitareff est installé dans la Silicon Valley depuis 1992, initialement pour lancer des newsletters de veille technologique à destination des dirigeants d’entreprises françaises et de collectivités locales.  Son newsletter High Tech News a été publié de 1992 à 2005.  Michel est correspondant du journal Les Echos depuis 1993 et il a plus de 2000 articles publiés à son titre à ce jour.  Il est auteur du livre : « Révolution Verte : Enquête dans la Silicon Valley », par DUNOD, en Octobre 2009, avec un préface écrit par Nathalie Kosciusko-Morizet (l’ex Secretaire d’Etat au Numérique, désormais, la Ministère de l’Ecologie (en remplacement de JL Borloo).

Lire la suite

Liber-T : le plaisir du peage automatique sur les autoroutes

Chaque fois — et ce n’est même pas fréquent — que je prends l’autoroute et que j’ai un péage à payer, je ressens un plaisir (« grave » dirait mon frère) de payer avec ma petite machine Liber-T, miraculée et crémeuse. Je la colle au pare-brise et, en roulant tout doucement, j’attends le buzz indiquant ‘paiement effectué’. Ainsi, j’avance à toute vitesse et je prends de l’avance sur tous les autres paumés en train de chercher la monnaie et/ou en train d’attendre minablement. Quelle belle invention!

Mais, je me pose des questions, malgré mon euphorie. Comment se fait-il que les autres, aussi peu fréquents que soient leurs voyages, ne s’inscrivent pas au système Liber-T? Quelle peur les freine? Quelle paresse les fait préférer attendre pour faire la queue inexorable lors des journées orange ou rouge?

Aussi, je me demande pourquoi, pour ceux qui se sont gracieusement offert ce plaisir, nous avons besoin de passer à une vitesse d’escargot quand on franchit le détecteur quand, aux EU et ailleurs, ce système permet d’y passer sans vraiment freiner. Nous l’avons expérimenté une fois en France (voie « express » sur l’A14 en revenant à Paris). Pourquoi pas partout? Est-ce pour cela qu’attend les autres pour s’y abonner?

Enfin, expliquez-moi!