Qui Va Gagner Les Elections Presidentielles 2017 en France? Un Regard Social

Alors que être « social » en français a généralement une connotation politique, voire philosophique, il y a un tout autre regard qui est à travers l’empreinte des médias sociaux. A 6 jours des élections, ça chauffe en France. Dans les derniers sondages (via linternaute), il y a bien 4 parmi les onze candidats qui ont une chance de passer au deuxième tour. Pour ces quatre — Le Pen 23%, Macron 22%, Fillon 20% et Mélenchon 17% — les intentions de vote représentent 82% des votes. Tous les autres candidats n’ont qu’un seul chiffre de pourcentage (au mieux).Selon le centre d’étude et la taille de l’échantillon, la marge d’erreur varie considérablement (entre +/-0.8% à +/-3.3%).Ainsi, il y a plein de possibilités. Selon les experts, tout se jouera avec les niveaux des abstentions et comment vont voter les indécis (qui pèsent autour de 20% selon l’étude). En revanche, pour le site de paris, Ladbrokes, basé en GB, il semble peu de doute que la finale sera Emmanuel Macron v Marine Le Pen.

Le vent qui change?

Qu’est-ce qui bougera les lignes d’ici là ? Je vois trois éléments importants à guetter :

  1. Les médias (TV, radio, sociaux…).
  2. Le « Dark Social » — tout ce qui se dit sans être visible. En d’autres termes, c’est la manière que l’électorat se parle et se convainque dans ses conversations au tabac, autour de la table de repas et, surtout, sur les médias sociaux.
  3. Un acte terroriste sur le sol (où proche) de la France.

Avec ces onze candidats, dont 5 qui ont des racines trotskystes*, au premier tour, les élections françaises offrent déjà un spectacle phénoménale pour une démocratie de grand pays. Deuxièmement, le président actuel, Hollande, ne se représente pas, une première en France pour un président à l’issue de son premier mandat. D’ailleurs, ce sera la première fois depuis 1974 qu’aucun candidat n’aura déjà exercé la fonction de président. Enfin, les bruits, rumeurs et scandales circulant autour des candidats continue à faire fureur. Sinon, comme l’a justement souligné Nicolas Colin dans sa chronique dans l’Obs, « Numérique : en finir avec les contretemps, » il est triste à remarquer à quel point, le sujet du numérique ne figure que peu dans les discours des politiciens.

Une lecture sociale – à savoir: les médias sociaux

elections presidentielles francaises 2017 2Alors, qui va gagner ces élections ? Quel serait le rôle des médias sociaux ? Est-ce que les candidats peuvent encore avancer leur cause à travers ces réseaux, pourvoyeurs de « fake news » et qui ont facilité l’intervention d’un état étranger dans les elections présidentielles américaines ? Alors, qui parmi les candidats mène sur le plan « social media » ?

Si on se fit au nombre de « followers » sur les différents réseaux (Twitter, Facebook, Instagram, Youtube, Linked in Google+), voici la liste de cortège:

  1. Marine Le Pen (2.7 millions)
  2. Jean-Luc Mélenchon (2.2)
  3. Emmanuel Macron (910K)
  4. François Fillon (770K)
  5. Benoit Hamon (550K)
  6. ….le reste a entre 12K et 250K)

En utilisant l’outil d’influence Traackr**, en regardant l’indice de résonance — un point clé dans la capacité d’utiliser les réseaux pour influer la population (en tout cas ses fans) — la liste de cortège avec ceux qui enregistrent un score de 100 se lit ainsi:

  1. Jean-Luc Mélenchon (100)
  2. Marine Le Pen (100)
  3. François Fillon (100)
  4. Philippe Poutou (100)
  5. Nathalie Arthaud (100)
  6. le reste ne sont pas parfait

En matière d’activité pure, les candidats avec le flux Twitter le plus actif (# de tweets au 16 avril 2016):

  1. Jean-Luc Mélenchon (21800)
  2. François Fillon (17800)
  3. François Asselineau (13800)
  4. Marine Le Pen (13700)
  5. Nicolas Dupont-Aignan (10700)
  6. Le reste a moins de 10000 chacun

Dans cette liste au-dessus, ce qu’on peut remarquer est que Mélenchon et Fillon se sont lâchés sur Twitter depuis peu alors que quelqu’un leur a créé un compte il y a longtemps (en Octobre 2009 et Avril 2012 respectivement). Typiquement, c’est un comportement de retardataire technologique. en se réveillant si tardivement sur l’intérêt du réseau. Je me demande souvent à quand les PDG des grands groupes vont se rendre compte eux-aussi de l’intérêt pour eux.

Le taux de réciprocité

Parmi les signaux qui permettent de déceler à quel point un candidat (et son équipe bien sûr) sont « social » dans l’âme est de constater combien de fois le compte va répondre à un autre compte, aimer les tweets des autres, ou encore retweeter les tweets d’autres. L’autre indicateur, selon moi, est quand un compte suit un nombre « généreux » d’autres comptes (comparer au nombre qui les suit) et non pas juste les grands journalistes, etc. Il n’est pas question, par ailleurs, de suivre tout ceux qui vous suivent car sinon, son flux devient incompréhensible… Sous cette lecture, voici les compte qui suivent le plus grand nombre de comptes :

  1. Jean-Luc Mélenchon (5140)
  2. Marine Le Pen (4339)
  3. François Fillon (2883)
  4. Benoit Hamon (2067)
  5. Jean Lassalle (1458)
  6. Chacun du reste suit moins de 1000 personnes (ce qui n’est pas, je rajouterais, une sanction en tant que tel)

A la lumière de la présence sociale, il est certain que Mélenchon et Le Pen manient le mieux les réseaux sociaux. Par ailleurs, les quatre premiers dans la dernière liste sont les seuls à avoir un compte sur Snapchat aussi. Mais, est-ce pour autant qu’ils vont y arriver, je le doute ! En revanche, avec six jours qui restent, rien n’est encore gagné ni perdu.

Prédictions?

Je n’ai ni l’autorité ni la conviction pour savoir qui va s’en sortir. En revanche, même avec un niveau d’abstention élévé, avec une victoire présumée au premier tour pour Marine Le Pen, ma prédiction serait (avec l’aide d’un beau tableau excel grâce à mon ami JBT) qu’il faudra plus de 32% de votes au premier tour pour gagner au 2è. Sinon, je suis confiant que le système electoral français a priori nous économisera d’une nouvelle grosse (et mauvaise surprise) au 2è tour.

Dernier point: 5 candidats ont le nom de famille qui rhyme avec « on. » Une seule qui rhyme avec « haine. »

—–

*Dans l’Atlantico : « Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon, Philippe Poutou, Nathalie Arthaud, Jacques Cheminade… 5 candidats à la présidentielle sur 11 plongent leurs racines dans le trotskisme pour leurs discours et leurs programmes. »
**Full disclosure : j’ai une relation privilégiée avec Traackr

Influence marketing et l’influence sur les marques en ligne – Que devrait-on en faire?

Influence marketing reste un domaine encore un peu flou pour beaucoup de dirigeants, mais ça continue à se développer. La semaine dernière Alban Jarry a publié, sur son blog, un tableau dans lequel figurait les top 10 influents pour 10 marques en France. Comme Alban précise, ces marques ont été « [s]électionnées à partir d’une liste publiée par LinkedIn en juin 2015, qui recense les 10 marques les plus influentes dans cet outil de communication professionnelle. » Ces marques comprennent: LVMH, L’Oreal, Orange, Renault, Axa, Total, Capgemini, Facebook, Twitter et bien sûr, Linkedin.

Chaque marque s’est vue dotée des top 10 influents utilisant l’outil Traackr. Il est à noter que ce classement change en temps réel et qu’il est issu de 3 éléments:

  • Reach mesure la taille de l’audience de l’influent.
  • Resonance mesure l’engagement de l’influent avec sa communauté en ligne.
  • Relevance mesure combien l’influent est pertinent sur le sujet. (Indice par lequel le tableau est ordonné).

Au total, parmi les 100 influents listés, il y a beaucoup de noms reconnus. Par ailleurs, il y a plusieurs personnes qui figurent deux fois, dont Eric Delcroix, Cyril Bladier, Aurelie Coudouel, Viviane Neiter et Alban, lui-même. Pour ma part, j’ai eu la chance d’être cité pour la marque LVMH (voir ci-dessous) — mais il convient de souligner que ces influents sont identifiés pour un moment donné et qu’il ne s’agit que de l’influence en ligne.

LVMH Influence

Parmi les 100 influents dans l’étude d’Alban, on peut aussi noter, avec ironie, que seulement une personne n’a pas de compte Twitter — et elle est la 2e plus influente sur Twitter! Apparement, son compte est actuellement suspendu.

Influence marketing – 6 actions à recommander

Si j’étais une marque, que ferais-je avec ces informations ? J’ai une liste de 6 actions à recommander:

  1. D’abord, vérifier si / comment l’influence est mesurée chez soi.
  2. Etudier (pour bien comprendre) les mécanismes de cet outil de mesure.
  3. Vérifier si les personnes citées sont listées chez (a) les RP, (b) la Community Manager et (c) le service à la clientèle.
  4. Est-ce qu’il y a des membres de son agence de Communication qui y figure et, si non, pourquoi pas ?
  5. Vérifier combien de ses propres employés sont susceptibles d’y figurer (pour les encourager) – ici j’ai reperé la présence de @CLandomiel pour Orange, par exemple.
  6. Vérifier la strategie du Groupe vis-à-vis influence marketing.

Le marketing de l’influence est un domaine en plein essor. Quoiqu’on en dise sur le concept de l’influence, je suis persuadé que les marques qui travaillent astucement avec les influents vont petit à petit prendre du terrain…

Vos réactions?

Par ailleurs, si vous voulez en savoir plus sur Traackr, j’ai tourné un entretien podcast avec Nicolas Chabot, en charge de EMEA.

Entretien avec Christian Menez de Sony Music France – digital marketing et la musique (MDF86)

Minter Dialogue #86

Christian Menez - Sony Music - digital marketing brand strategyCet entretien est avec Christian Menez, Directeur de Marketing Services chez Sony Music en France. Dans cet entretien, nous parlons du marketing digital dans une industrie qui a pris le digital en plein fouet. On discute des tendances dans la musique, l’état de la technique et comment Sony travaille le digital pour aider à promouvoir leurs artistes. Un homme passionné sur un créneau passionnant.

Vous pouvez vous abonner au podcast Minter Dialogue ici par iTunes.

Lire la suite

Les Medias Sociaux Globaux ou Locaux? Media Aces le 25/10/12

Médias sociaux : la marque locale, globale ou glocale?

media aces logo, Myndset Digital Marketing Minter DialLa prochaine conférence des Media Aces [avec les interventions en français] aura lieu le 25 octobre prochain dans les locaux d’Ubifrance.  L’intégration de cette conférence Media Aces est dans le cadre de la 5e édition des Rencontres Internationales du Numérique.  Ainsi, à cette occasion, nous avons décidé d’élargir le débat sur les médias sociaux en entreprise sur la présence de la marque à l’international.

Les intervenants et sujets seront:

  • Dansez avec le dragon ! Médias sociaux en Chine  – Par Alban Fournier, Consultant Marketing & Stratégie, VALUE2020
  • Sortez de la bulle ! les médias sociaux Made in USA et Brésil  – Par Mohamed Khodja, Ubifrance
  • De l’hyperLocal au Global  – Par Arnaud Bourge, responsable Medias Sociaux Servicing, direction du Digital Air France et Marina Tymen, manager Relations presse, Community management & E-reputation, Air France
  • De l’hyperLocal au National – Par Cynthia Kary et Hervé Pillaud, FDSEA 85
  • Orchestrer la rumeur à l’international? – Par Laurent Gaildraud, auteur de « Orchestrer la rumeur »

Inscriptions ici:

  • http://bit.ly/mmaces2510
  • L’entrée est à 30€ sans le livre / 50€ avec le livre « Orchestrer la rumeur » de Laurent Gaildraud

Les details (heure et Lieu):

  • Le 25 octobre 2012 de 14h à 17h
  • Chez Ubifrance, 77 Bd Saint-Jacques, 75014 Paris
  • Métro/RER Saint-Jacques ou Denfert-Rochereau
Venez vous inscrire!!

MDF65: MyTWatch, un service de veille et engagement avec un TWist

Bonjour et Bienvenue au Show Radio Minter Dialogue EMISSION #65.

logo_mytwatch, Minter Dialogue of The Myndset Marketing DigitalCette émission est avec un duo, Edith Nuss and Philippe Gablain, les deux fondateurs et respectivement le CEO et le CTO de MyTWatch. MyTwatch est une agence qui propose des services de veille, conseil, mesure et community management pour les entreprises. Avec tous les deux des longues carrières dans le e-marketing, la communication et le monde du web, ils ont développé une offre intéressante, et ils ont récemment été prime pour leur produit de veille. On y discute de comment les entreprises peuvent et doivent s’adapter aux nouvelles tendances et comment mieux mettre en place un dispositif de veille et de la gestion de la communauté.

Lire la suite

MDF64: Podcast entretien avec Herve Kabla, CEO de Blog Angels

herve kabla, Minter Dialogue Digital marketing strategyCette émission est avec Hervé Kabla, DG et fondateur de BlogAngels, une agence dédiée à l’internet et aux médias sociaux. Je connais Hervé depuis bien des années et participe avec lui et Yann Gourvennec qui ont fondé l’Association des « Media Aces« .  Media Aces organise des conférences bien connues et quotées à Paris autour du sujet des médias sociaux pour les marques et les entreprises. On discute dans cet entretien avec Hervé des évolutions dans les problématiques des médias sociaux, la recherche du fameux ROI et ce sujet compliqué entre la présence personnelle et professionnelle sur les réseaux.  Ecouter l’entretien ici.

Lire la suite

Pourquoi les marques doivent investir les réseaux sociaux ?

Les marques se mettent aux réseaux / médias sociaux à des vitesses différentes selon le Social Network - Myndset Digital Marketing Strategiebusiness, la géographie et la culture.  Pourquoi devraient-elles y aller?  Elles ont, selon moi, 7 raisons :

  1. Renforcer l’image, la connaissance et la reconnaissance de la marque ;
  2. Bâtir une eRéputation, cela inclut de monter en puissance dans les moteurs de recherche ;
  3. Créer des communautés notamment dans le B-to-B (concessionnaires d’automobile, par exemple) ;
  4. Elargir ses actions de relations publiques ;
  5. Renforcer son écoute et ses services à la clientèle (spécialement dans le B-to-C, i.e. les marques de grande consommation) ;
  6. Disposer d’un canal de vente directe privilégié (e.g. DellOutlet);
  7. Capitaliser sur la créativité et la participation des intemautes (crowdsourcing) pour la recherche et développement {par exemple, pour des idées de nouveaux produits ou l’amélioration de produits existants).

Charge à la marque de comprendre les axes qu’elle veut ou doit privilégier.  Est-ce que vous avez d’autres objectifs en tête pour la marque ?

Quelle est la valeur d’un fan Facebook ? {Infographie}

J’ai créé cette infographie avec Yael Rozencwajg (de l’Agence Yopps) pour tenter de définir la valeur d’un fan sur Facebook.  C’est une question posée par beaucoup de chefs de produits marketing, pour ne pas parler des dirigeants.

En résumé: il n’y a pas moyen d’évaluer la valeur unique sur un fan. La réponse en réalité dépend de plusieurs critères.  Non seulement certains fans « valent » plus que d’autres, mais la façon dont vous construisez l’engagement sur ​​votre page rend la valeur d’un fan plus ou moins puissante. Bien que cette infographie soit dirigée vers Facebook, le concept est aussi valable pour toute stratégie de médias sociaux et les autres plateformes de médias sociaux (Twitter, Google + …).

En fin de compte, la valeur de votre base de fans dépend de combien vous vous souciez vraiment de vos clients.

Quelle est la valeur d'un fan Facebook? par Minter Dial et Yael Rozencwajg

Cette infographie, « What is the value of Facebook Fan? »a été édité en anglais ici.  Elle est disponible en haute définition en français sur SlideShare ici.  Et si vous avez des commentaires, n’hésitez pas!

MDF57: Genaro Bardy, @naro et auteur de Naro[minded]

Un podcast genaro-bardy, on the Myndset Digital Digital Marketing Podcastentretien avec Genaro Bardy, @naro sur Twitter (12K+ followers) et auteur de Naro[minded]. Avec des passions partagées sur la marque et le marketing digital, nous avons parlé de comment il a réussi son blog, on a échangé sur l’eCommerce et fCommerce, ainsi que la politique sur les medias sociaux et ses sources d’inspiration.

A noter que le blog de Genaro, Naro[minded], a plusieurs auteurs, y compris Gregoire Chevallier, Corentin Riffault, Arnaud Laferte, et Benjamin Chaminade.

Lire la suite

L’avenir des médias sociaux en entreprise: quelle finalité?

Media Aces lance la première conference 2012 le 6 mars (14h-17h), à ESG.   La question à 100 balles : faire croître les bases de « fans » à tout prix, ou travailler qualitativement pour accroître organiquement (et plus lentement) ?

Un programme et un bonus

media aces logo, avec Minter Dial, The Myndset
2012, année d’élections, année de crise économique et financière, année d’interrogations et de grands changements. Dans ce climat peu favorable, quel pourra donc être l’avenir des médias sociaux en entreprise? C’est à cette difficile question qu’ils vont tenter de répondre à cette conférence Media Aces…
Le programme de taille comprend mon amie Marie-Laure Vie (Montpellier CCI, mon podcast avec @Marilor ici), Philippe Gerard (CEGOS), Nicolas Le Herissier (Houra.fr) et Virginie Simon (PDG MyScienceWork – un réseau social dédié à la recherche).
Pour tous qui viennent à la conférence, un bonus : une photographie pro par Christophe Averty.

Voici le lien pour vous inscrire.