MDF67: Virginie Berger, PDG de Don’t Believe The Hype, pour le marketing digital des artistes

Bonjour et Bienvenue au Show Radio Minter Dialogue EMISSION #67. Cette émission est Virginie Berger, the myndset digital marketing et strategie de marqueavec Virginie Berger, spécialiste du marketing et du marketing digital pour les musiciens et artistes. Baignée dans le monde des médias, la musique et l’internet depuis 15 ans, Virginie a accompagné l’industrie de la musique à travers cette transition – si j’ose dire cette révolution. Ayant été Directrice Marketing de MySpace France, elle a vu son ascendance et le crash. Elle a également travaillé chez Canal+, MSN, Music Buzz et NRJ.  Aujourd’hui, Virginie dirige sa société, Don’t Believe the Hype (DBTH), qu’elle a fondée en 2011. DBTH est une agence alternative, qui aide les artistes, les industries créatives et les entreprises dans les technologies émergentes à se développer.  Ses clients internationaux comprennent Misteur Valaire, The Elderberries, Imhotep (IAM) et Thot.  dbth_logo, The Myndset Digital MarketingDans cet entretien, nous avons parlé des enjeux pour les musiciens et labels aujourd’hui et combien les problèmes peuvent se ressemblaient avec ceux des marques. Quels enseignement tirer? Comment se différencier? Comment se faire entendre?

 

Lire la suite

Quelle est la valeur d’un fan Facebook ?

Suite à l’infographie sur la Valeur d’un Fan Facebook, j’ai réalisé cet entretien que je voulais partager sur le blog.  Il est tourné autour de 4 questions.

Quels sont les principaux leviers d’acquisitions sur les réseaux sociaux ?

Infographie FB-vignette-FR, Minter Dialogue Myndset Marketing DigitalSelon moi, il y a deux réponses possibles à la question d’acquisition de fans : avec investissement financier ou sans ; sachant que cette deuxième piste demande autant, voire plus d’investissement en termes de temps (capital humain). Dans le premier cas, avec les évolutions et développements de Facebook, les liens sponsorisés vont certainement avoir une bonne efficacité—plus particulièrement, pour les grandes marques qui peuvent se le permettre.  Dans le deuxième cas, il s’agit d’abord de poster avec un rythme et ligne éditoriale qui stimulent son audience, en phase avec les valeurs de la marque et les attentes de la communauté. Deuxièmement, il est approprié de chercher un mix média, où les investissements offline soient travaillés en harmonie avec les activités en ligne. Je penserais aussi à la recherche de partenaires synergiques pour optimiser les investissements, tout en rendant plus riche l’interaction. Par exemple, pour les coiffeurs, ils pourraient s’associer avec leurs fournisseurs.  Je note le cas d’un salon de coiffure qui a su gérer son compte Facebook de fans en s’associant avec le restaurant sushi voisin, la clientèle déjeunant au salon de 11 à 15h.  Ce salon a bénéficié d’une augmentation de son CA après une formation aux réseaux sociaux.

L’acquisition est-elle plus simple sur un réseaux type Facebook que sur Twitter par exemple ?

Le point en commun reste la facilité avec laquelle un abonné peut se désabonner soit d’un Thumbs up Twitter, The Myndset Marketing Digital et Medias Sociauxpage Facebook, soit du flux Twitter. Avec cette notion en tête, la recherche purement quantitative d’abonnés n’a pas autant de sens, surtout, une fois qu’un seuil minimal est éteint. La viralité et les fonctions de partage paraissent plus fortes sur Facebook que Twitter. En plus, on ne peut pas faire abstraction du fait que la population soit 5x plus grande sur Facebook en France, même si Twitter se rattrape (désormais à 5.5 million d’abonnés en France). Mais tout dépend de l’objectif. Il faut définir l’objectif, connaître sa cible et respecter les codes d’usage pour augmenter le nombre de suiveurs. Le coté « message court » et l’esprit d’actualité de Twitter sont parfaitement adapté à une certaine cible. Sur Twitter, il existe une habitude plus élevée de suivre des inconnus, en fonction de la qualité du flux. Sur Facebook, le gain de nouveaux fans vient par l’association des amis ou par acquisition. Au final, pour la plupart, Facebook reste le meilleur choix, même si le coût d’acquisition risque de coûter plus cher que sur Twitter (pour l’instant en tout cas).

Quels sont les critères qui définissent la valeur d’un fan ?

D’un point de vue simplement statistique, il est évident qu’un fan qui a beaucoup d’amis et qui interagit régulièrement avec vos posts a plus de valeur que quelqu’un qui est passif et muet. En revanche, la qualité influente du fan — qu’on peut tenter de mesurer, de façon non scientifique, à travers des services comme Klout ou Peer Index — va donner plus de résonance à ces interactions.  Plus les interactions d’un fan incitent ses amis à investiguer, à cliquer, à re-partager ou tout simplement à « aimer », plus c’est un fan de valeur.  En règle générale, je préférais avoir 500 fans qui interagissent activement que 5,000 fans passifs.

Est-ce que l’internaute a un véritable pouvoir sur la réputation d’une marque sur les réseaux sociaux et pourquoi ?

Tous fans ne sont pas égaux.  Ainsi, la puissance d’un commentaire d’un internaute dépend de trois choses : la qualité de son réseaux, la possibilité d’être repris par le mass média et la chance (le timing, la serendipité…).  Par le passé, l’internaute avait moins de concurrence pour se faire remarqué et de percer à travers le bruit en ligne.  Aujourd’hui, c’est beaucoup moins le cas, avec un recentrage sur des services et réseaux phares. Il y a une convergence autour des « grandes références » tel que Google, Facebook, Youtube, etc.

money hand cash dollars, The Myndset Marketing Digital et Strategie MarqueL’éthique : Pour des sujets qui touchent à l’éthique ou à des points sensibles pour la société – au-delà d’une plainte chez un voyageur (!) – il y a plus de chances que les réseaux sociaux se mobilisent.  Ceci est d’autant plus vrai lorsqu’il s’agit d’un sujet proche des femmes, grâce à la surreprésentation des celles-ci sur les réseaux sociaux et de leur tendance à partager plus librement que les hommes. Exemple : le revirement sur la décision de Komen sur Planned Parenthood (en anglais via PolicyMic.com).  Un autre sujet sensible : l’argent, le système bancaire et financier.  Ainsi, les actions des banques — ou de la politique — peuvent provoquer des réactions qui génèrent un buzz conséquent.  Exemple : lorsque Bank of America a voulu augmenter les frais (voir The Financial Brand – en anglais), les clients ont révolté.  Cependant, il y a bien d’autres exemples, dans d’autres domaines où le mouvement sur les réseaux a eu un impact réel (ex : les cas célèbres de Kryptonite, United broke my guitar…).  Non obstant, pour chaque cas avec un grand impact, il y a des milliers qui sont restés dans l’ombre.

Dois-j’y aller?

Ne pas prêter attention aux plaintes sur les réseaux serait un risque professionnel ces jours-ci.  Ne pas répondre à une plainte, devient ensuite, un choix à mesurer en fonction des probabilités.  Entre une vidéo qui dépasse les millions de vues et un tweet retweeté 1 fois, il y a un énorme spectre.  La volonté d’une marque de répondre à ses clients devient instantanément visible.  Là se joue la réputation. Dans le temps, je maintiens que l’investissement dans un service à la clientèle à l’écoute avec un équilibre entre le proactif et le réactif, dit « 2.0 », sera payant.  Le tout doit être fait avec un regard sur la culture et structure de l’organisation.

Qu’en pensez-vous ?  Vos réactions sont les bienvenues !

 

MDF64: Podcast entretien avec Herve Kabla, CEO de Blog Angels

herve kabla, Minter Dialogue Digital marketing strategyCette émission est avec Hervé Kabla, DG et fondateur de BlogAngels, une agence dédiée à l’internet et aux médias sociaux. Je connais Hervé depuis bien des années et participe avec lui et Yann Gourvennec qui ont fondé l’Association des « Media Aces« .  Media Aces organise des conférences bien connues et quotées à Paris autour du sujet des médias sociaux pour les marques et les entreprises. On discute dans cet entretien avec Hervé des évolutions dans les problématiques des médias sociaux, la recherche du fameux ROI et ce sujet compliqué entre la présence personnelle et professionnelle sur les réseaux.  Ecouter l’entretien ici.

Lire la suite

Quelle est la valeur d’un fan Facebook ? {Infographie}

J’ai créé cette infographie avec Yael Rozencwajg (de l’Agence Yopps) pour tenter de définir la valeur d’un fan sur Facebook.  C’est une question posée par beaucoup de chefs de produits marketing, pour ne pas parler des dirigeants.

En résumé: il n’y a pas moyen d’évaluer la valeur unique sur un fan. La réponse en réalité dépend de plusieurs critères.  Non seulement certains fans « valent » plus que d’autres, mais la façon dont vous construisez l’engagement sur ​​votre page rend la valeur d’un fan plus ou moins puissante. Bien que cette infographie soit dirigée vers Facebook, le concept est aussi valable pour toute stratégie de médias sociaux et les autres plateformes de médias sociaux (Twitter, Google + …).

En fin de compte, la valeur de votre base de fans dépend de combien vous vous souciez vraiment de vos clients.

Quelle est la valeur d'un fan Facebook? par Minter Dial et Yael Rozencwajg

Cette infographie, « What is the value of Facebook Fan? »a été édité en anglais ici.  Elle est disponible en haute définition en français sur SlideShare ici.  Et si vous avez des commentaires, n’hésitez pas!

MDF56: Entretien avec Bastien Hillen, PDG de Scan & Target

Du social media monitoring, modération et la recherche sémantique

bastien hillen scanandtarget, avec The Myndset

Bastien Hillen

Bastien Hillen est le co-fondateur et PDG de Scan & Target, un start-up français (2007) — aux allures internationales — qui est spécialisé dans la modération et la recherche sémantique du sentiment et des opinions exprimés sur la toile. Son produit cible des segments précis, tel que la problématique CRM et l’intention d’achat. Opérant soit pour les marques en directe ou en marque blanche pour les services de monitoring (en France et aux Etats-Unis), ScanAndTarget propose des solutions pour la langue française, l’anglais et bientôt l’arabe, l’espagnol et le portugais.  Dans ce podcast, nous avons parlé de sa solution, bien entendu, mais aussi des complications de faire du monitoring automatique, la différence entre les langues et les enjeux pour les entreprises dans le suivi de leur reputation en ligne.

Lire la suite

Yann Gourvennec Podcast – Orange.com, le web et les réseaux sociaux

Yann Gourvennec on the Minter Dialogue Show, with the MyndsetJ’estime que Yann Gourvennec est un des hommes le plus reconnu dans le web en entreprise en France à coté de mon ami Georges-Edouard Dias de L’Oréal et Nicolas Bordas de TBWA.  Intrapreneur serial, bloggeur et auteur, Yann est actuellement Directeur de web, médias numériques et sociaux chez Orange Groupe, en charge en particulier d’Orange.com.  Yann a aussi co-fondé avec Hervé Kabla (Blog Angels), en 2009, l’Association Media Aces, qui favorise la conversation opérationnelle autour des Medias Sociaux.  Il a écrit avec Hervé, « Les Medias Sociaux Expliqués à mon Boss, » que vous pourriez d’ailleurs gagner en écoutant le podcast!  Yann partage toujours des opinions intéressantes et, parfois, tranchantes.  En plus de son talent et connaissance du web, Yann est un artiste avec un site qui s’appelle « anti-museum. »   Allez-y jeter un coup d’oeil!


Lire la suite

Etes vous pour ou contre Klout: Une réelle mesure de votre activité influente?

Débat Klout aux Assises des Medias Sociaux

J’ai été invité à participer dans mon premier débat officiel depuis l’école lors des deuxième Assises des Medias Sociaux à l’Hotel Napoleon au début du mois de décembre. Animé par l’ami Damien Douani, ce débat était autour de la question:

Etes-vous pour ou contre Klout, l’indice d’influence?

Dans le camp des Pour Klout, il y avait l’éloquent Genaro Bardy (« Naro Minded« ) et Guillaume Simon, co-fondateur de TigerLilly.  En opposition à Klout, j’étais habillement accompagné par Cyrille Chaudoit qui est le PDG et co-fondateur de Scanblog et qui avait déjà écrit ouvertement contre Klout.  Fort de notre expérience gagnante, Cyrille et moi avons conclu tout récemment un entretien podcast ensemble.

Qu’avez-vous pensé du format de débat?

Pour ma part, j’ai pris un plaisir d’y participer.  Le format était bien respecté par tous, et j’en remercie Damien et mes collègues de la tribune.  J’ai trouvé la conversation constructive et bien équilibrée.  Mais, c’est vrai qu’au fond, je suis d’accord avec Emmanuel Vivier et Genaro: à défaut de trouver mieux, on devra rester avec Klout.   La preuve en est: j’ai toujours mon abonnement chez Klout.  Cependant, je pense que ça vaudrait la peine de maintenir la pression sur Klout et, par ailleurs, de s’inscrire (au moins garder l’oeil dessus) aux concurrents de Klout, à savoir Peer Index et Empire Avenue.  Entre autres choses, Peer Index permet des recherches sur les individus et thématiques plus poussées et précises que sur Klout.  Cela a des avantages, par exemple, pour les équipes de digital marketing qui recherchent des personnes influentes sur des sujets et des géographies spécifiques.

MDF#44: Entretien podcast avec Pierre Tran: le nouveau rôle du journaliste

Le journalisme vu par un journaliste Hi Tech

Pierre Tran

Pierre Tran est un journaliste qui couvre le hi tech.  Pierre allie un background de programmeur avec les talents de journaliste ce qui l’amène à être très au courant de tout ce qui se passe dans les nouvelles technologies et sur l’internet.  Avec un Klout score puissant (73 au moment de la publication de ce billet) et près de 10K followers sur Twitter, Pierre se positionne largement parmi les top 50 plus influents en France.  Alors qu’on sait qu’il n’y a pas que Klout, je vous laisse découvrir dans cet entretien où nous parlons de l’évolution du métier de journaliste, le changement dans les médias, les implications pour les marques et une pronostique pour les grandes stars de demain.

Lire la suite

MDF35: Eric Blot, PDG Awakit Groupe

Awakit Groupe – Agence de Communication Rich Media

Eric Blot - PDG Awakit Groupe

Eric Blot - PDG Awakit Groupe

Eric Blot est fondateur et PDG d’Awakit Groupe, une agence de communication et évènements « rich media. » Dans cet entretien, nous avons parlé des enjeux pour les entreprises dans le digital, les efforts à faire pour y réussir et l’état du marché français (les demandes et les besoins les plus importants).

En plus, est-ce qu‘Empire Avenue, le nouvel « angel » du social mediasphère, sera un site d’avenir ou pas?

Lire la suite

L’Avenir du Marketing – Media Aces Conférence 2011

Les 5e du marketing de demain

Voici l’enregistrement de mon discours livré lors de Media Aces en février, et retransmis grace à FrenchWeb (merci Richard) et TechToc TV (merci Fred).  Et merci encore à Yann Gourvennec et Hervé Kabla pour l’invitation et l’organisation.  A ne pas rater la nouvelle conférence Media Aces « Paris: Culture et Tech » qui se tient le 28 juin à Paris en liaison avec Like Minds.  Ca sera un grand moment, je suis sûr.

A noter que j’ai mis les grandes lignes de la présentation keynotes en ligne ici.


Aller voir le site